Dominique Dutreix : portrait d’un passionné d’art

Dresser le portrait d’un amoureux de l’art est un exercice difficile. Parce qu’il y a les boulimiques, les frivoles, les impulsifs, les éclectiques, les calculateurs ou encore les passionnés. Que pourrait-on dire alors de Dominique Dutreix, président de COFFIM ?

Dominique Dutreix
Dominique Dutreix

Dominique Dutreix, le bâtisseur

Dominique Dutreix est originaire du Limousin. Des origines qui selon lui expliquent son attrait naturel pour la construction. « Le Limousin est depuis des siècles terre de bâtisseurs, j’ai le métier de promoteur inscrit au plus profond dans mes gènes » aime-t-il à préciser parfois. C’est ainsi sans surprise que Dominique Dutreix poursuit ses études supérieures à l’École Spéciale des Travaux Publics puis à l’ISSEC, l’Institut Supérieur des Sciences Économiques et Commerciales.

En 1972, officiellement ingénieur des travaux publics, Dominique Dutreix rejoint l’UFFI, la société de gestion immobilière du Groupe Crédit Lyonnais en tant que responsable des programmes. En 1978, il rejoint France Construction / Bouygues Immobilier en tant que directeur général associé. Dix ans plus tard, il décide de fonder sa propre entreprise de promotion immobilière, COPRIM. La Société Générale rejoint le capital en 1996 avant de prendre le contrôle de l’entreprise en 2001. Pendant cette période, près de deux cents immeubles ont été construits. En 2001, Dominique Dutreix fonde COFFIM, promoteur constructeur et aménageur immobilier, entreprise qu’il dirige aujourd’hui.

Dominique Dutreix et l’art

Très tôt passionné par l’univers de l’art, Dominique Dutreix l’intègre dans son activité professionnelle. Il accorde de l’importance à l’esthétique de ses réalisations et veille au juste équilibre entre vision architecturale et qualité. Il s’entoure d’architectes, bureaux d’étude, paysagistes et décorateurs reconnus pour leur expertise et intègre des œuvres d’artistes au cahier des charges de ses programmes immobiliers.

Afin d’aller encore plus loin dans son action en faveur de la création, Dominique Dutreix fonde une première fondation d’entreprise du temps de la COPRIM. Une activité de soutien à l’art saluée par le ministère des Affaires culturelles de l’époque qui a remis à Dominique Dutreix l’Oscar du Mécénat d’entreprise. Insatiable, Dominique Dutreix est également, de 1989 à 1996, gérant de la Galerie du Sénat où sont exposées de nombreuses œuvres d’art contemporain.

Dominique Dutreix est propriétaire de la galerie Le Loft Sévigné située au 46 rue de Sévigné où sont organisées chaque mois, ainsi qu’à la galerie 104 Kléber, de nombreuses expositions d’artistes contemporains.

Homme de terrain aussi, Dominique Dutreix est administrateur de l’association La Source créée en 1991, à l’initiative du peintre et sculpteur français Gérard Garouste. Il participe ainsi à l’épanouissement et à l’insertion des jeunes en difficulté en leur faisant découvrir des œuvres et des artistes de tous horizons.

 La Fondation COFFIM pour l’art

Depuis 2002, la fondation d’entreprise COFFIM s’attache à promouvoir l’art contemporain au travers de nombreuses expositions ouvertes au public. De jeunes artistes sont par ailleurs  accompagnés dans leur démarche créative et parfois intégrés dans le cahier des charges des programmes immobiliers.
En 2015, La Fondation COFFIM lance la première édition du concours photo-prix COFFIM destiné aux photographes amateurs et professionnels.